Les aides qui financent vos travaux de rénovation

Si vous achetez une propriété ancienne qui nécessite des travaux, il convient d’examiner attentivement votre budget afin de pouvoir les inclure dans votre prêt hypothécaire à un taux d’intérêt plus avantageux que celui que vous pouvez obtenir pour les travaux. Toutefois, il existe un certain nombre de subventions qui permettent de limiter les coûts. Suivez dans cet article certains aides pour vous aider.

Soutien « coup de pouce » spécialement pour tous les travaux de réhabilitation

Actuellement, la grande partie d’une consommation d’énergie en France est reliée à la zone résidentielle. Ce secteur est responsable d’environ 43 % des coûts énergétiques totaux du pays, devant l’industrie. Pour s’affranchir des combustibles fossiles et réduire l’impact environnemental de l’énergie, le ministère en charge de l’Écologie et de la Solidarité a accru ses efforts pour promouvoir les économies d’énergie dans les foyers. À cette fin, outre les chèques énergie, un certain nombre de mesures d’aide à la réhabilitation, nommées primes énergie, ont été appliqué pour permettre aux citoyens d’améliorer l’efficacité énergétique de leur logement. L’une de ces subventions est la subvention coup de pouce pour financer ses travaux.

Obtenez un prêt pour financer votre rénovation

Les travaux de réhabilitation sont souvent très coûteux. En fait, la rénovation d’une maison peut coûter des sommes astronomiques. Les ménages s’abstiennent souvent de moderniser leur maison en raison du manque de ressources financières. Comment la rénovation est-elle financée ? De nombreuses institutions financières proposent désormais des moyens de financement intéressant. L’une des solutions les plus habituelles consiste à contracter un prêt pour transformer ou rénover la maison. C’est un moyen idéal pour financer des travaux de réhabilitation. Avec un prêt pour fonds de roulement, vous pouvez emprunter jusqu’à 30 000 euros. Cependant, le total du prêt dépend du type du profil et de travaux à effectuer de l’emprunteur.

Le financement se fait par le biais d’un prêt vert à zéro taux

Le prêt vert à zéro taux est une subvention aidant les particuliers pour financer des travaux de réhabilitation énergétique. Le montant du prêt est compris entre 7 000 et 30 000 euros et pourra être remboursé sans intérêt sur 15 ans. Bien entendu, le coût du travail peut être un peu élevé, selon les préférences et les motivations de l’individu. En revanche, au-delà de 30 000 euros, vous devrez apporter votre propre contribution et/ou profiter des différentes subventions accessibles.

Exemple de modification de la production d’eau chaude : une chaudière thermodynamique utilise la pompe à chaleur ainsi qu’utilise donc l’énergie de l’air ambiant. Le système du chauffage est aussi efficace pour notre environnement que pour notre porte-monnaie ! C’est pourquoi il peut être financé par un prêt vert.

Exonération de l’impôt foncier

Si vous agrandissez votre logement ou si vous changez l’usage d’une pièce (par exemple, en transformant le garage en pièce de vie), vous devez présenter une déclaration à l’administration fiscale afin d’être exonéré de la taxe foncière durant deux ans après l’achèvement des travaux. C’est plutôt bien, n’est-ce pas ?

En outre, certaines municipalités exonèrent leurs résidents de l’impôt foncier. Cela prend trois à cinq ans.

 

Related Post