Embellir ses murs : la plante grimpante

Plante-grimpante-mur-interieur

L’autre jour, je faisais du canoë sur la Meuse, et je regardais passer les maisons du bord de fleuve. Je trouvais qu’elles avaient un charme certain, que j’aurais aimé reporter sur ma propre habitation. J’ai essayé d’identifier quelle était cette particularité, et après quelques coups d’œils, je me suis rendu compte que cela venait principalement de ce qui les entouraient : une verdure bucolique. Cependant, leurs toitures sont immaculées, ce que je trouvais fascinant, au vu des problèmes que j’avais avec ma toiture. Comment concilier l’humidité de la Meuse, la vie des plantes vertes, et la fragilité des tuiles ? Heureusement je suis tombé sur le site http://www.mario-toitures.be/, qui m’as beaucoup appris. Une fois cette épreuve surmontée, je pouvais m’attaquer à la façade de mon jardin.

Feuillage-dense

Faire grimper une plante le long de sa façade

Tout d’abord, je vous conseille, si vous souhaitez comme moi une plante grimpante sur votre mur, de bien choisir son exposition. Un mur exposé plein sud sera bien plus facile à mettre en place, et à maintenir que s’il est plein nord. Deuxième point crucial, avoir un point d’eau non loin facilite là aussi grandement les choses.

Pour le choix des plantes, je vous conseillerais de prendre, si vous êtes novice, le houblon doré. Il pousse rapidement, et habillera généreusement votre façade. Si vous avez la main verte, et que vous êtes patient.e, je vous conseille, selon le style que vous voulez donner, 3 plantes :

  • La glycine de Chine, aux longues fleurs bleues
  • La vigne vierge, plus méditerranéen
  • Le lierre, plus envahissant, qui demande une taille rigoureuse, mais une fois maîtrisé, à un charme incontestable.

Moi j’ai fait le choix de poser une glycine. J’adore ses fleurs, et je n’avais pas le courage de m’occuper d’un lierre. En tout cas, je suis très heureux du résultat, et j’ai moi aussi une maison digne d’exister sur les bords de la Meuse !

Related Post